Je suis autre

Publié le par Hala Laamarti

J'ai supprimé ma page facebook aujourd'hui. Je l'ai supprimée parce qu'il était temps, parce que je n'arrête pas d'aller sur le profil d'Oussama. Lui, c'est le connard qui m'a larguée, parce que je n'étais pas une jeune femme à marier. Je n'ai jamais prétendu l'être. Je l'ai aimé, comme seule une adolescente tardive pouvait l'être, comme une fille qui a pathétiquement eu son premier baiser à 19 ans, comme une femme qui méprisait le romantisme bon marché et qui a fait l'effort d'y croire. Homme, tu m'as détruite. Tu m'as enlevé toutes mes paillettes. Tu es insignifiant, inculte, ton humour est douteux, ton sourire est vulgaire, tes lèvres sont roses et charnues comme celles d'une damoiselle vertueuse. Toutes les femmes que tu as connues après moi tiennent plus de la pute que tu m'as rendue que de la vierge que tu voulais que je sois. Et je continue à aller sur ton profil. Tu me vides de mon âme, maintenant que j'ai perdu la foi. J'ai teint mes cheveux de cuivre, j'ai arrêté de me maquiller les yeux avec du khôl comme une arabe, j'ai acheté un rouge à lèvres rouge Rivoli (21) de chez Chanel, et j'ai forgé un faux sourire qui ravage les hommes et qui me ronge de l'intérieur comme un cancer du pancréas. J'ai connu les baisers tendres et savants d'un aryen, les étreintes acrobatiques de ton ami, les ardeurs primitives d'un africain, l'étreinte maladroite d'un oriental inexpérimenté, et je continue à penser à ton baiser tâtonnant et prétentieux de gamin. Tu te crois doué en amour et tu l'es. Je veux t'oublier mais je n'y arrive pas avec toutes les babioles chères et élégantes que tu m'as offertes et que je n'arrive pas à jeter à la Garonne, avec tes statuts facebook ambigus que j'analyse avec une rigueur cartésienne car je pense qu'elle me sont toujours adressées, et que j'absorbe comme les excuses que tu ne m'as jamais présentées. Je n'ai pas le courage de te supprimer, alors je me supprime. Tu voulais devenir homme en devenant tout et en me réduisant à rien. Tu y as réussi. Je suis autre.

Publié dans Essai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> <br /> Tu as vraiment du talent Hala. J'aurais aimé t'avoir rencontrée un jour. C'est moi la fille qui, un jour, t'a envoyé un msg sur facebook via le lien "great debaters"... Cela fait longtemps et<br /> c'est seulement aujourd'hui que j'ai pu retrouver ton blog. Ce que tu décris, je l'ai ressenti...je pense qu'on a des vies ressemblantes...même si celui que tu fuis n'est pas pareil à celui que<br /> j'ai fui, à ceux que j'ai fuis en me supprimant. Ton style est poignant et exprime très bien tes idées...Continue dans cette voie, on se découvre soi-même en te lisant.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bonjour antianeira, je me rappelle très bien de ton message sur facebook, ça me fait plaisir de te voir sur le blog, et merci de ton encouragement :)<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> <br /> je l'ai crée aujourd'hui,quand j'ai lu cet article,alors dès que j’écris un tu le sauras<br /> <br /> <br /> http://sensei87.over-blog.com/#<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> <br /> à part cette remarque j'ai bien aimé,et je vais aussi commencer à écrire comme avant !!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Je te remercie :) J'ai hâte de te lire, donne moi un lien vers ton blog !<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> bon si je suis un arabe,je dois être fier de l'être,si je suis marocain je dois être fier de l'être."mettre du khol comme une arabe" ça me donne l’impression d'une comparaison ironique.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> "je dois être fier de l'être" : on ne doit jamais rien ! Je suis fière d'être marocaine, parce que j'ai<br /> envie de l'être, et parce que cette appartenance me gratifie, me représente et me définit. En ce qui concerne la comparaison, elle n'est pas ironique mais symbolique. Tu l'as bien compris, il<br /> m'arrive d'en vouloir à toute une ethnie entière pour ma rupture, mais il y a des chances que je me réconcilie avec dans mon prochain article :)<br /> <br /> <br /> <br />
<br /> <br /> bon j'ai pas le droit de tout ce que j'ai pensé aprés avoir lu cet article.on peut aimer une personne et on veut pas l'oublier même s'elle nous oublie,mais ce qui est sûr c'est qu'on doit<br /> continuer à vivre,continuer à gérer cette situation.ce que j'ai pas aimé c'est quand t'a parlé 'cesser d'être comme une arabe'!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Cesser de mettre du "khol" comme arabe :) Pouquoi tu n'as pas aimé ?<br /> <br /> <br /> <br />