Dieu n'aime pas les rebelles

Publié le par Hala Laamarti

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/74/Johannes_Vermeer_(1632-1675)_-_The_Girl_With_The_Pearl_Earring_(1665).jpg

Ma femme est une pierre précieuse

Elle s'est extraite elle-même

de sa terre sombre et hostile

Et au contact de la lumière

Elle a poli ses formes brutes

Elle a voyagé vers de lointaines contrées

Elle s'est taillée

Et quand je l'ai rencontrée

Elle était déjà

Bijou

 

Je suis un homme

Je veux la posséder

mais je ne peux me parer

d'un accessoire ostentatoire

que je n'ai pas créé

que Dieu n'a pas voulu

car elle s'est révoltée contre sa volonté

de la garder dans les ténèbres

Et Dieu n'aime pas les rebelles

 

Alors pour la garder

Je la soumets à la volonté de Dieu

Je veux la rendre brute

Je la décime

Et sans m'en rendre compte

Je la détruis

 

Ma femme est une perle

Qui est remontée des profondeurs du Pacifique

Alors pour la garder

Je plonge pour la replacer dans sa coquille

Et je me noie

 

 

Publié dans Essai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> <br /> Métaphore sublime ! Pourrait-on connaitre l'histoire qui se trouve derrière elle ? Car ces paroles ne sont pas anodines...je le sens.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> C'est une longue histoire, et tu te doutes déjà que ça concerne ces hommes qu'on fuit toutes les deux.. Il faut que je me motive pour écrire une histoire un peu plus longue, mais ça viendra un<br /> jour.. Qu'est-ce que tu deviens sinon ? toujours avec l'équipe des "Great debaters" ?<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> C'est magnifique!!!  I'm speechless...!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre