Après les examens, j'arrête de fumer

Publié le par Hala Laamarti

http://www.femina.ch/files/u4/Femina_46_Femme_Tabac_400.jpg


"Il y a toujours deux raisons de faire quelque chose : une bonne raison et la vraie raison"
 (Dale Carnegie)

De bonnes raisons pour arrêter de fumer, j'en ai plusieurs :
  • C'est toujours un effort de prendre une bonne bouffée d'air;
  • Je refuse de parler le matin avant de prendre mon petit-déjeuner, sinon j'ai une voix de camionneur;
  • Moi qui ai toujours eu la peau grasse, j'ai besoin aujourd'hui de crème hydratante matin et soir pour ajouter de l'élasticité à mon visage;
  • J'ai peur de développer un cancer du poumon; 
  • Pour quelqu'un qui a fait de la danse classique, de la natation et du tennis pendant son adolescence, je suis essoufflée juste à l'idée de faire un jogging sur les quais bordelais.

Pour toutes ces bonnes raisons, je me suis résolue : après les examens, j'arrête de fumer.

Or, il reste la vraie raison. Et en tant que féministe convaincue (il paraît que c'est devenu ringard), je la confesse à contre-coeur. La vraie raison, est que j'en ai ras-le-bol d'être stéréotypée dès qu'on me voit tenir une cigarette. Un occidental ne comprendrait peut-être pas, mais en tant que marocaine, je connais les conséquences. Cigarette rime avec débauche, méfiance et moeurs légères. 

Il y en a même qui rajoutent que c'est une question d'esthétique, que porter une cigarette à ses lèvres n'est pas féminin. Dans ce cas, qu'est-ce qui est féminin et qu'est-qui ne l'est pas ? Existe-t-il un standard de la féminité ? Une sorte de check-list certifiée iso ? Et dans ce cas, qui serait en mesure de la dresser ? Un magazine de mode ? Leurs critères de beauté changent d'issue en issue. Un homme ? C'est vrai que la majorité de ceux que je connais affirment condamner les femmes qui fument. Des fois même, ils rajoutent, avec une insolence inégalable, qu'ils envisageraient de sortir avec une fumeuse mais jamais s'engager sérieusement. Heureusement, j'en connais un, qui m'a avoué, et je le cite : "Je pense qu'il n'y a pas plus bandant qu'une femme libre" (Naturellement, il est devenu mon meilleur ami depuis)... j'en déduis que c'est l'exception qui confirme la règle. N'empêche que ces avis partagés ne donneraient pas à un comité d'hommes dévoués la crédibilité nécessaire pour dresser la-dite check-list.

Du reste, je n'ai jamais compris quel raisonnement est suivi pour aboutir à ces conclusions (anti-fumeuses s'entend). Dans la mentalité marocaine, je ne vois pas en quoi fumer ferait qu'une femme soit incapable de mener une relation sérieuse, qu'elle soit infidèle ou indigne de confiance. Je ne vois pas en quoi fumer ôterait l'amour, la compassion ou le dévouement du coeur d'une femme.

Alors messieurs, si vous me lisez, soulagez-moi, et répondez à cette interrogation qui m'a toujours travaillée. Cependant, je vous prie de m'épargner la vraie raison, celle qui commence par "notre société est comme ça", qui crie au blasphème et qui s'accompagne d'un regard condescendant. En tant qu'êtres intellectuellement indépendants de la troupe de moutons qu'est devenue notre société, je vous demande une bonne raison de condamner une femme fumeuse. 

Entre-temps, de mon côté, j'arrête de fumer, peut-être par couardise, mais au moins, je me suis trouvée de bonnes raisons. 


 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Non, méthis. Je ne te suggère pas te changer d' avis, ton choix t' appartiens.Proverbe français, peut-être ? C' est juste quand on se pose des questions, on est souvent amené à changer avant<br /> de prendre une décision et il arrive qu' on revienne sur sa décision, mais je pense que c' est déjà un bon début d' y penser avec de bonne ou mauvaise raison, l' intelligence est la réflexion.<br /> <br /> J' ai grandi dans une "communauté" un peu similaire à la tienne avec la différence que j' étais déchiré entre deux approche différente de cette culture. j' ai réussi à m' épanouir en m' y éloignant<br /> radicalement sans pourtant abandonner mon éducation, et maintenant que je me sens bien dans mes pompes je m' y rapproche en douceur pour essayer d' éveiller les consciences sans avoir la prétention<br /> de mieux savoir que les autres mais en démontrant mon aboutissement personnel, et que chacun fasse son choix.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Personnellement je refuse de m'éloigner radicalement de ma culture. Je suis fascinée par des aspects de la culture européenne, mais je garde de la tendresse pour la culture marocaine. J'écris des<br /> mots d'amours, et ne dit-on pas "qui aime bien châtie bien ?"<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Bonjour,<br /> si j' ai bien compris tu demandes à ce qu' on t' explique pourquoi les hommes condannent les femmes qui fument.<br /> Bon je suis un homme, c' est déjà çà, par contre je suis marié à une femme qui fume, alors peut-être ne serais- je assez objectif ? (en plus je suis fumeur)<br /> Tout d' abord la Liberté de chacun s' arrête aux débuts de celles des autres (ce que j' ai compris quand on me parle de liberté) donc être libre de fumer vaudrait à ne déranger personne (jusqu' à<br /> la j' adhère), par contre à quel moment cela gène si c' est l' odeur ou le risque d' engendrer les maladies du tabagisme passif, je conçois l' effort à faire de fumer en extérieur. Par contre si c'<br /> est l' aspect visuel, là je suis dépassé car entre le choix à chacun de s' habiller comme il l' entend ouvre déjà la perpective qu' il faut être tolérant du goût des autres,...<br /> Après l' idée d' être une femme libre grâce à la cigarette, je doute (20 ans de clope), l' idée d' une femme bandante, à chacun son excitation.<br /> Bon, çà t' aide pas en tout cas pour moi la Liberté c' est juste assumer c' est choix et être capable de se remettre en question.<br /> "Il n' y a que les cons, qui ne changent jamais d' avis"(quelqu'un)<br /> Cordialement<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Bonjour,<br /> Avant de répondre à ta question, j'aimerai te poser une question : es-tu marocain ?<br /> Car ce débat est dépassé en France, et il ne pose plus de polémique. Malheureusement, il se trouve qu'au Maroc les gens sont encore jugés sur leur tabagisme aussi bien que sur leur aspect<br /> vestimentaire.<br /> "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis", proverbe français, mais je n'ai pas compris à quoi il servait au juste dans ton intervention. Serai-tu en train de me suggérer de changer<br /> d'avis ? <br /> <br /> <br />
X
<br /> Un fumeur est tjr mal vu, que ce soit un homme ou une femme, personne n'oserait nier que notre société est pourrie. Tout simplement parce que notre société compte plus de sexistes et de<br /> schizophrénes que dans les sociétés dites évoluée....<br /> Sincerment je crois que pour une raison pareil tu vas rechuter (c'est pas LA bonne raison d'arreter la clope, mais bonne chance quand meme)<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> c'est pas la bonne raison, c'est la vraie raison :) Souhaite-moi bon courage pour ne pas rechuter...<br /> <br /> <br />
J
<br />    Oui, la personne c'est moi! Bonjour à tous les deux, je pointe mon nez au sein de ce débat, même si je ne sais pas trop quoi en penser. Quoi que l'on fasse, on sera toujours plus moins<br /> catalogué selon un aspect de notre personnalité. Moi par exemple, il m'est arrivé qu'on me caractérise par mon homosexualité! Ok, je suis pédé, et alors?<br />    Bref, on a déjà dû te faire le coup de "mais tu sais, Hala, l'arabe là", au fond ces discriminations sexuelles ou racistes sont bien plus blessantes que la mauvaise image qu'aura une<br /> femme fumeuse dans certains milieux, non? Accumule les deux discriminations, ou même ajoute l'homosexualité, tu seras une fumeuse lesbienne arabe!<br />    Madame Hala, ton indépendance d'esprit doit rester intacte. A bientôt!<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci pour tes encouragements :) Je ferai de mon mieux, d'ailleurs c'est pour ça que j'écris ! Bonne journée Jolies Jambes :)<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Certes arreter de fumer est tout en ton honneur (ne serait ce que pour des raison de santé) mais sérieux "LA RAISON" je trouve que c'est un peu dommage!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> J'aurai pu dire que j'arrête de fumer et puis écrire "10 reasons to stop smoking". Ecrire c'est être honnête, et je ne peux pas avouer mes effronteries sans confesser mes faiblesses. Seth, je n'ai<br /> pas peur du regard des autres. J'ai fumé pendant 4 ans et je me suis toujours affichée. J'ai récemment lu un article dans le journal le plus lu au Maroc, où les propos d'une ministre sont tournées<br /> en dérision parce qu'elle est fumeuse. Pourtant c'est une activiste très cultivée et qui a beaucoup à apporter. Mon but n'est pas de choquer, mais plutôt de contribuer de mon mieux pour que la<br /> société à laquelle j'appartiens évolue. La seule façon de le faire c'est de communiquer. Or, des fois j'ai l'impression de ne pas être écoutée dans certains milieux parce que je suis catégorisée<br /> d'office comme outsider. Et je ne veux pas changer de face à chaque fois que je m'adresse à quelqu'un. Mes idéaux ne changent pas en arrêtant de fumer, je fais une concession pour me<br /> rapprocher de leur réalisation, tout en me disant que je me fais du bien par la même occasion.<br /> <br /> Disons aussi que j'ai décidé d'arrêter de fumer, et que j'ai saisi l'occasion pour traiter de ce sujet épineux..<br /> <br /> Btw, je te suggère de jeter un coup d'oeil au post "à la poursuite de la fleur bleue", il y a une nouvelle personne qui te "traque". ;)<br /> <br /> <br />